Vous retrouverez ici les avis transmis lors de la consultation publique pour le projet d’unité de méhanisation “La Comtesse” sur Louan (77).
Avis 1
Je vous écris ce mail pour vous faire part de mon étonnement sur le projet de Méthaniseur de la SAS BIOENERGIE LA COMTESSE à Louan/Villegruis/Fontaine (77560).
Dans les documents fournis, je ne vois pas d’étude sur la présence éventuelle de PFAs et leur possible large diffusion dans le milieu ambiant que le projet engendrerait.
En effet, il est prévu, en intrants du méthaniseur, de processer du fumier animal. Il me semble qu’il y a un risque significatif que cet intrant contienne des PFAs, substances, comme vous le savez, potentiellement très nocives pour la santé (lésions hépatiques, maladies thyroïdiennes, cancers) et, de surcroît, extrêmement persistantes.
Le méthaniseur aurait alors pour effet de les diffuser largement sur toutes les terres d’épandages et ultérieurement dans les cultures et le sous-sol.
Est-ce que cette problématique a été étudiée par les promoteurs du projet alors qu’elle est de plus en plus aigüe et qu’elle va conduire à des restrictions futures de plus en plus drastiques en matière d’épandage des boues?
A cause de cette problématique très préoccupante, et, sauf erreur de ma part, en l’absence d’études complémentaires diligentées, je suis défavorable au projet proposé.


Faussement présentée comme énergie verte et aussi ultra subventionnée, cette nouvelle manne pour les agriculteurs est un non-sens.
L’énergie-culteur ruine ses terres.
La microbiologie des sols sera inéluctablement dégradée voire détruite totalement avec les conséquences que l’on connait dans des zones surexploitées.
NOS nappes phréatiques, n’étant plus protégées par la filtration naturelle d’un sol vivant, se retrouveront d’autant plus contaminées.
A ce sujet que deviennent les molécules chimiques contenues dans les lisiers (antibiotiques etc…) ?

De surcroit, l’effet cumulatif du développement des EnR, malgré les nombreuses alertes des instances responsables, n’est toujours pas étudié et les projets s’enchainent pourtant.
Quand la lumière sera faite en toute transparence, il sera peut-être trop tard.
Les derniers chiffres sur les insectes volant, pollinisateurs et vers de terre sont terribles.
Or ce sont les maillons primordiaux.
Si les habitants à proximité n’ont pas été équitablement informés et notamment sur les nombreux aspects négatifs, il s’agira une fois encore d’un déni de démocratie.
J’espère sincèrement que mon avis vous sensibilisera pour exprimer un avis négatif sur ce projet.
La meilleure énergie c’est celle qu’on ne consomme pas.

N'hésitez pas à partager nos contenus!

Vues : 71