Exprimez vous jusqu’au 24/11/2023 sur les projets de décrets relatifs aux installations de production d’énergie renouvelable et les projets de réacteurs électronucléaires. CES PROJETS DE DÉCRETS QUI NE
RESPECTENT NI L’ECOLOGIE NI LA DÉMOCRATIE.

Lien vers la consultation.

Un exemple avec un excellent commentaire :

Je m’oppose vivement à ces projets de directives qui permettraient, sous prétexte de transition énergétique urgente, de faire passer plus facilement en force des projets d’installations industrielles, sans un examen suffisant des problèmes environnementaux.

La lutte contre le réchauffement climatique, notre indépendance énergétique et notre sécurité d’approvisionnement en énergie ne doivent pas primer aveuglément sur toutes les autres considérations :

L’INTERET PUBLIC MAJEUR EST JUSTEMENT DE PRÉSERVER LES ÊTRES VIVANTS ET LA BIODIVERSITÉ!

Les installations de production d’énergie telles que les projets de parcs éoliens ou solaires notamment, ne sont pas vraiment écologiques.
D’autre part, ils nous rendent dépendants d’autres pays en matière d’approvisionnement et de recyclage. Il est donc indispensable que les industriels prouvent que leur projet a une raison impérative d’intérêt public d’aboutir.

Il n’y a aucune raison de donner une facilité supplémentaire à l’implantation de ces engins industriels appartenant le plus souvent à des promoteurs privés (qui détruisent le sous-sol et dont la construction s’avère polluante) qui menaceraient des espèces protégées ou insuffisamment protégées.

Le respect du vivant, et particulièrement vivant en danger d’extinction, s’impose avant la production d’énergie.

La véritable ÉCOLOGIE prône le RESPECT DU VIVANT et la SOBRIÉTÉ ÉNERGÉTIQUE.

A quand des moyens apportant une aide efficace aux citoyens, permettant de réduire drastiquement leur consommation d’énergie?

A quand les solutions locales étudiées avec les acteurs du terrain, élus et représentants d’associations et non de pseudo concertations avec des acteurs privés qui cherchent à forcer l’implantation de leurs machines industrielles malgré le refus des populations concernées et la présence avérées d’espèces protégées sur les sites envisagés?

Supprimer l’exigence de la justification de la raison impérative d’intérêt public majeur est INADMISSIBLE, quand on connaît maintenant les nuisances apportées par ces projets industriels aux humains et les dommages irréversibles qu’ils causent à notre environnement.

Sachez aussi que :

« Ces projets de décrets ont pour but de faciliter les projets de parcs éoliens. Je ne sais pas si notre avis comptera, mais il vaut toujours mieux le donner, je crois.

J’aurais voulu dire plus de choses, notamment en ce qui concerne le recul de la démocratie et l’empêchement des citoyens à accéder à la justice, puisqu’il leur est déjà retiré la possibilité d’aller devant les tribunaux administratifs sur ces sujets. Les affaires doivent être plaidées directement en cour d’appel administrative.
C’est déjà terrible pour les habitants des secteurs ruraux exposés à de multiples projets, quand on connaît la disproportion de moyens financiers avec les promoteurs.

Le gouvernement cherche à donner des facilités supplémentaires à des organismes privés dans le domaine de l’énergie. L’état de droit recule et le secteur privé se voit accorder des privilèges excessifs au détriment de nous citoyens. Cela alors que des énergies pseudo renouvelables n’ont pas fait toutes leurs preuves (du moins l’évaluation en est insuffisante). »

Visits: 56