Appel pour une Politique Énergétique Rationnelle en France :
Le Groupe des Scientifiques et Citoyens pour l’Électricité (GSCE)1 a lancé un appel pressant au gouvernement français et aux élus pour revoir la politique énergétique du pays.
Le GSCE met en garde contre la hausse rapide des prix de l’électricité, principalement attribuée au développement des énergies renouvelables intermittentes telles que l’éolien et le solaire.

Selon les données présentées par le GSCE, les prix de l’électricité ont augmenté de plus de 100% au cours des 16 dernières années, dépassant largement l’inflation. Pour inverser cette tendance, le groupe propose plusieurs mesures, dont l’arrêt du développement de ces énergies  et une augmentation de la part de production nucléaire et hydraulique

Une corrélation directe entre la proportion d’énergies renouvelables intermittentes et l’augmentation des prix de l’électricité a été établie par le GSCE, soulignant l’exemple allemand comme illustration de cette tendance. Selon leurs projections, la poursuite de l’expansion de ces énergies  en France pourrait entraîner une augmentation des prix de plus de 60% d’ici 2035.

Les investissements requis, notamment les parcs éoliens offshore, sont très élevés. Disséminés sur le territoire les éoliennes et les panneaux solaires entrainent aussi des coûts de raccordement exorbitants.
En comparaison, la construction de centrales nucléaires sur les quelques sites existants serait économiquement beaucoup plus avantageuse, selon les études approfondies menées par le GSCE. 

Le maintien et l’expansion du nucléaire et de l’hydraulique qui fournissent une électricité pilotable et renouvelable sont présentés comme la meilleure option pour garantir un approvisionnement électrique totalement décarboné et compétitif.        

Une stratégie courageuse mettant fin au développement des énergies intermittentes au profit d’une approche pragmatique et respectueuse de l’environnement permettrait de stabiliser les prix de l’électricité et de protéger le pouvoir d’achat des citoyens, en particulier les ménages à faible revenu.

Cette synthèse souligne l’importance cruciale de prendre en considération les implications économiques dans le développement énergétique.
  
Source FED

Visits: 44