Notre collectif « Environnement Champenois En Péril » (ECEP51) participe étroitement aux actions du collectif « Energies territoriales du Nord-Est de la France » (ETNEF) qui regroupe 300 associations de trois régions françaises : Hauts de France, Grand-Est et Bourgogne Franche-Comté qui sont actives en particulier dans les domaines de l’environnement et des énergies renouvelables.

Ses membres, engagés dans leurs territoires depuis des années, ont contribué depuis mi 2022 aux différentes consultations lancées par le Gouvernement sur les enjeux du futur mix énergétique en apportant des compétences fortes sur la compréhension des enjeux locaux, régionaux et nationaux et la recherche de solutions énergétiques et environnementales alternatives.

Ainsi, s’agissant de la région Champagne-Ardenne et au titre de notre Collectif Environnement Champenois en Péril (ECEP51), convaincus que les exploitants agricoles ont un rôle majeur à jouer, nous vous transmettons nos observations suite à la mise en consultation du projet agrivoltaïsme.

Vous trouverez ici les observations détaillées transmises par le collectif ETNEF à Mr le ministre de l’Agriculture et ci-dessous la synthèse de nos recommandations :

  • Un moratoire sur le développement de l’agrivoltaïsme tant que la Stratégie Française de l’Energie n’a pas été validée par le Parlement, que les expertises scientifiques et les analyses socio-économiques n’ont pas été conduites au préalable et qu’un rapport conjoint des Ministères de l’Agriculture et de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique aient produit les bases de réécriture du décret.
  • L’extension de la consultation au moins jusqu’au 31 mars 2024 pour permettre aux milliers d’exploitants agricoles de s’exprimer et de contribuer au rapport demandé ci-dessus.

Visits: 19